Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Walt Disney, Perrault et 1001 pervers…

Walt Disney, Perrault, Andersen et Mille et une perversités….

Ce qu’on nous a lu quand on était petites est un tissu de mensonges éhontés teinté de perversion et d’hygiène déplorable, je veux parler bien sûr des contes de fées…

Non, parce que franchement, un conte de fées c’est dégueulasse et ça ne peut être que le produit d’un cerveau tordu (pour mémoire Lewis Caroll, auteur de Alice aux Pays des Merveilles était un pédophile notoire…)

La preuve par 4 :

L’inceste :

Prenons peau d’âne… C’est quand même l’histoire d’une fille qui est obligée de demander des trucs impossibles à son père pour éviter qu’il ne lui saute dessus, et qui va jusqu’à faire écorcher vive une pauvre bête (et une zoophilie, une !) pour échapper à la libido de papa….

C’est pas louche ça ?

Gang bang : Blanche-Neige : On a essayé de nous faire croire qu’ une femme toute seule avec sept nains (quand on connaît la réputation des nains !) passe son temps à faire des tartes et le ménage dans le trou du cul de la forêt! non parce que franchement, une chaumière de grosso modo 30 m², ça se range en quoi : deux heures, grand max. Et encore, faut que les nains soient sacrément bordéliques…. Allez : deux heures de ménage, deux heures pour faire les tartes, on chante, on danse, deux heures à tout casser… ça en fait du temps pour le reste… Et franchement, il a pas l’air louche Grincheux ? Et simplet, un pervers sous ecsta ?

Glorification de valeurs douteuses :

Prenons Aladin. Aladin c’est l’ascension d’un voleur à la tir qui arrive à gouverner un pays après avoir usurpé l’identité d’un prince. C’est quoi ces principes moraux à la con ? non mais vraiment j’vous jure ! Et après vous voulez pousser les gosses à aller à l’école ?

Et le chapitre le plus dramatique est celui de l’hygiène. Dans les contes de fées, ils sont tous Dé-gueu-lasses !

Cendrillon ! Vous avez déjà senti vos chaussures après une nuit en boite ? Vous avez déjà essayé les chaussures d’une copine après une nuit en boite ? Non, parce que ça pue ! et que vous avez transpiré. Eh ben elle, elle renfile une chaussure pleine de transpiration, et en plus qu’on a fait essayer à toutes les filles du royaume. Ils se marièrent, eurent beaucoup d’enfants et passèrent les cinq années qui ont suivies à lui racler les mycoses qu’elle a vu lui pousser entre les orteils. Heureusement qu’elle a pas perdu son string, comme dirait Sarah. 

Et Blanche Neige, encore, ou la Belle au bois dormant ! Vous imaginez l’haleine de yak mort qu’elles doivent avoir ? L’haleine du matin, c’est déjà pas top, mais l’haleine du matin d’une nuit qui a duré 100 ans… AH, c’est sûr, elle peut l’épouser le prince charmant qui veut bien lui rouler une galoche.

Au passage et pour finir : Dans les Walt Disney, outre le fait que ça se finit toujours bien, que ça sent le bon sentiment, vous trouvez pas ça bizarre qu’ils chantent tout le temps. Et la même chanson alors qu’ils se connaissent pas, et ils se trompent JAMAIS dans les paroles, et en plus : ça rime…. Ça vous est déjà arrivé, vous, de sauter sur un mec, de lui Dire : « Ce rêêêêêve bleu » et qu’il vous réponde tout à trac : « Je n’y crois pas c’est merveilleuuuuuuuux »…. ?

Nous non plus.

En bref, pour endormir vos enfants, rien de tels que l’Illiade et l’Odyssée, c’est la guerre, l’héroïsme, les Amazones, les héros qui trompent leur femme… La vie quoi !

Ou pour bien préparer votre petite fille, raconter lui la VRAIE histoire de la petite sirène : Celle où la gamine moitié femme, moitié poiscaille, quitte sa vie vraiment vraiment chouette dans un palais au fond de l’océan où elle est princesse (pas une petite arriviste comme Cendrillon) pour un mec qui en a rien à foutre de sa gueule et qui la laisse crever comme une m…. Avec ça votre fille est équipée pour l’avenir et elle saura qu’il ne faut jamais tout quitter pour ce qu’on croit être de l’amûr.

Besos.

5 Commentaires à “Walt Disney, Perrault et 1001 pervers…”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire

  1. Et ben si quelqu’un se sent quelque peu fleur bleue et qu’il tombe sur cette page,ca sera un retour à la réalité assez radical…l’histoire de la sirène est si cruel mais tellement vrai…
    Besos

    jerome a dit ceci

  2. ‘Cendrillon ! Vous avez déjà senti vos chaussures après une nuit en boite ? Vous avez déjà essayé les chaussures d’une copine après une nuit en boite ? Non, parce que ça pue ! et que vous avez transpiré. Eh ben elle, elle renfile une chaussure pleine de transpiration, et en plus qu’on a fait essayer à toutes les filles du royaume. Ils se marièrent, eurent beaucoup d’enfants et passèrent les cinq années qui ont suivies à lui racler les mycoses qu’elle a vu lui pousser entre les orteils. Heureusement qu’elle a pas perdu son string, comme dirait Sarah.’

    bah le verre , ca pue pas trop, du moins j’imagine que c’est pas une matiere à obsorber les odeurs

    et le vair (fourrure d’ecureuil), aucune idée ^^

    ===================================================

    Pantoufle de vair ou de verre ?

    pantoufle de Cendrillon, est selon les versions, de vair (fourrure d’écureuil) ou de verre. L’édition de 1697 des contes de Charles Perrault mentionne bien « la pantoufle de verre », donnée traditionnelle dans le folklore, puisqu’on retrouve des pantoufles de verre ou cristal dans les contes catalans, écossais, irlandais. Dans d’autres contes, le héros peut avoir des chaussures de fer, et Blanche-Neige des frères Grimm un cercueil de verre.

    Honoré de Balzac et Émile Littré voulaient, au nom de la raison, corriger cette graphie en vair (petit-gris, écureuil). Cette correction n’apporte pas toute satisfaction, car outre le fait que jamais on ne fourra par le passé les chaussures de petit-gris, de tels souliers seraient bien inappropriés à un bal et à la danse. Le verre était, à l’époque de Perrault, pour le peuple, un matériau rare et précieux. Il serait bien difficile de chausser une pantoufle de verre si elle ne s’ajustait pas exactement à la forme et à la taille du pied.

    Le sens du mot pantoufle (chaussure d’intérieur confortable) a certainement influé dans ce sens (les traductions de la version de Grimm emploient escarpin, et d’ailleurs des escarpins en or, qui ne doivent pas être spécialement confortables non plus).

    Anonyme a dit ceci

  3. slt toi je tien a te feliciter oiur te analyse tres heu personaliser lol enfete les filles sont contre tes dire mes moi je les approuve enfin juste une petite critik il faut savoitr regarder les choses sous different angles les contes ne sont pa ke feerique mai pa ke PERVERS lol aller continu tes analyse tres heu delirante felicitation a+ massimo

    bonne continuation (nemo stp analyse le ou le roi lion) mdr ++

    massimo a dit ceci

  4. toutafai d’ac.acek ces perversions
    en tout genre mai c koi c truc ke nous aprenons a nos gosse voler rouler des galoche chanter
    mai sa c pa la vie apreson c etone de voir nos enfant s’imbrasser dans les toilletesde maternelle .

    anomymat a dit ceci

  5. que walt disney est un pervere. non mais imaginer les gosses de 4ans voyant une femme toute nu ou des seins depassant du decolleté ..le cerveau recisitionne chaque image donc quand ya un tit detail chaquant notre cervezu a saisi !!!!! et apres faut pas cetonné si à 8 an svos gosses font ceux que font leur dessin animé ….style bisoux avec la langue à meme pas 10 ans !!!!( un peu jeune nn) ???

    mimi a dit ceci


Ca c'est mon blog |
le blog a julien |
ange & diable |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog à ma soeur
| db87
| Les copains de Santiago del...